Sail For Gold – 4ème place pour Kevin Cantin

Pour l’épreuve anglaise du circuit Eurosaf qui s’est tenue à Weymouth du 8 au 13 juin, Kevin Cantin était le seul Français. 14 coureurs participaient à cette épreuve dont Héléna Lucas médaille d’or aux Jeux Paralympiques de Londres, Megan Pascoe Vice-championne du Monde, Baren Kol récent vainqueur de l’épreuve Hollandaise de ce même circuit. Mais aussi, et pour une 1ère participation, le tacticien du Sonar Marcel Van De Veen qui a décroché avec ses coéquipiers la médaille d’or aux Jeux de Londres en Sonar.

Tout ce petit monde a régaté dans des conditions de vent  très variées, avec l’annulation de la dernière journée en raison d’un vent beaucoup trop fort. Au terme de 11 manches, nous retrouvons les deux anglaises en tête de la course, suivi du Hollandais. Kevin très alaise dans les petits airs s’est retrouvé aux avants postes lors des 2 premières journée (étant 3ème du classement général). Moins véloce dans le vent des journées 3 et 4, il a cédé la place au profit du Néerlandais Baren Kol.

P1190170

 

 

 

 

 

 

 

Result_Weymouth-2013

Publicités

Une réflexion sur “Sail For Gold – 4ème place pour Kevin Cantin

  1. Les Jeux d’hiver évoluent depuis leur création. De nouvelles épreuves sont ajoutées et certaines d’entre elles, telles que le ski alpin , la luge , le patinage de vitesse sur piste courte et le ski acrobatique , gagnent une place permanente dans le programme olympique. D’autres, comme le ski de vitesse , le bandy et le ski joëring sont des sports de démonstration lors d’une édition des Jeux, mais ne deviennent pas des sports olympiques officiels. L’essor de la télévision comme le média global de télécommunication améliore le profil des Jeux. Elle crée un flux de revenus via la vente de droits de diffusion et de publicité qui deviennent lucratifs pour le CIO. Cela permet aux entreprises extérieures, comme les chaînes de télévision et les sponsors, d’exercer une influence. Dans l’histoire des Jeux, le CIO doit répondre à plusieurs critiques tels que les scandales internes, l’utilisation de produits dopants par les athlètes ainsi que le boycott politique de la compétition. Pendant la Guerre froide , des nations utilisent les Jeux d’hiver pour montrer la supériorité revendiquée de leurs systèmes politiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s