3e édition des Rencontres Militaires Blessures et Sports

Créées par la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT) en 2012, les Rencontres Militaires Blessures et Sports (RMBS) représentent une initiative importante au profit des blessés des trois armées françaises et des services. Vous pouvez suivre l’activité du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) en cliquant ici.Cette 3e édition présidée par Monsieur Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, s’est déroulée au CREPS de Bourges et à Aubigny-sur-Nère (pour les grands blessés) du 16 juin au 4 juillet et a rassemblé 54 militaires blessés volontaires lors de 3 sessions consécutives.

q1yk
Ce stage multisports poursuit deux objectifs principaux :

• faire découvrir aux militaires blessés la pratique d’activités sportives adaptées au handicap et les perspectives qui s’offrent à eux dans le cadre d’un éventuel parcours en compétition;
• favoriser les échanges entre blessés, principaux acteurs de l’accompagnement, et l’ensemble des partenaires de la réadaptation médicale, professionnelle, sociale et psychologique.

A noter cette année une implication importante de la Fédération Française Handisport, qui a apporté son expertise spécifique sur la pratique sportive, par le biais de spécialistes présents tout au long des 3 stages sur 6 disciplines sportives.

RMBS-2014-©-D.Echelard-14-300x199

Les nouveautés…
Les RMBS 2014 s’ouvrent avec la volonté d’internationaliser ces rencontres avec une participation de blessés britanniques et la mise en œuvre des 1ères assises nationales avec pour thème « le sport dans le parcours du blessé physique et psychologique – Regards croisés »Ces assises sont l’occasion de faire un point de situation sur le parcours de vie du blessé militaire et d’évaluer la part du sport dans un parcours de réadaptation, la blessure psychologique s’imposant autant que la blessure physique dans les réflexions sur les parcours de vie des blessés.

Emmanuelle Assmann, Présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (présente à ces Assises) a mis en lumière 3 grands axes pour le développement :
-l’accompagnement du projet sportif individualisé, élément essentiel à chaque stade de la reconstruction des blessés militaires
– la coordination et l’implication des différents acteurs vers un maillage territorial avec des référents pour répondre aux besoins des blessés
– le suivi dans la durée, avec la mise en place d’une cellule de suivi (civilo-militaire).

« Le mouvement paralympique et les fédérations qui le composent sont, de par leur expertises et leur savoir-faire sur le terrain, des interlocuteurs indispensables pour que les blessés militaires puissent avoir un accès adapté et sécurisé à la pratique sportive de loisir et/ou de compétition » rappelle également la Présidente.

© D-Echelard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s