Mondial Halifax 4

Bonjour à toutes et tous,

Grande journée pour ces manches 3 et 4. Partis sur l’eau à la remorque à 11h30 du matin (voir photo ci-après) pour un départ prévu comme tous les jours à 13h00, nous sommes rentrés à 17h30, soit 6 heures sur l’eau et pas des plus faciles…

remorquage
En effet, après une tentative de départ annulé par manque de vent, il a fallu attendre la mise en place du vent synoptique de WSW tel que bien prévu par les météorologues (vent général dû aux différences de pressions atmosphériques, cqfd)
Mais soi disant pour ne pas se retrouver dans l’axe du chenal des cargos (d’ailleurs à l’étonnant faible trafique maritime), le comité de course décide de nous faire changer de zone de course, soit encore 45 mn de perdues. Le problème est que cette zone placée juste sous la côte perturbe le vent de façon complètement aléatoire. Le diction du jour aurait pu être : « Choisi ton camp camarade ».

Au regard des mouvements incessants de la flotte des concurrents, il fallait avoir le cœur bien accroché mais surtout être bien inspiré pour décider de partir sur la droite ou la gauche du parcours, et proscrire le milieu de celui-ci. Damien limite la casse, voir même finit brillamment en se classant 3ème et 6ème après avoir pointé 16ème au premier passage de marque… Belle démonstration de ténacité. Kevin plus en difficulté dans ces conditions engrange malheureusement des points avec des places de 18 et 13. Pendant ce temps là l’Allemand Heiko Kroeger marque aussi des points en abandonnant cette 3ème manche pour raison matérielle, mais démontre encore une belle sérénité en gagnant la 4ème manche.

Demain après deux courses supplémentaires, soit 6 manches, nous y verrons plus clair dans le classement provisoire car comme à l’habitude, chacun des concurrents retirera sa plus mauvaise manche pour le calcul des points. Ainsi, Damien retirera sa 1ère manche sur laquelle il était disqualifié pour départ prématuré, Kroeger sa manche d’aujourd’hui sur abandon, et bien d’autres favoris comme les Anglaises Helena Lucas et Megane Pascoe.

Autant l’organisation sur l’eau est perfectible (c’est peu de le dire) autant l’organisation à terre est agréable et efficace. Beaucoup d’espace est dédié aux concurrents dans l’enceinte du club et sur les pontons, des repas quasi complet sont offerts en rentrant en fin de journée, des bénévoles aux larges sourires vous accueillent chaleureusement. Merci !

A demain et n’oubliez pas le face book de la « voile paralympique »
https://www.facebook.com/VoileParalympique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s