Monde Halifax, podium pour les français

Le championnat du monde 2014 avait un double objectif d’une part qualifier la nation pour les Jeux Paralympiques de Rio, ce qui est fait pour les deux séries le Sonar et le 2.4 et d’autre part conforter leur place de leader dans le monde de la voile Paralympique. L’équipage de Sonar (Bruno, Eric et Nicolas) s’inscrit dans la continuité des résultats obtenus depuis 2 ans, en s’imposant face aux Canadiens et aux Australiens et en remportant pour la 2ème année le trophée. En 2.4 Damien prend une belle 3ème place, même s’il peut toutefois avoir quelques regrets. Kevin Cantin, 2sd Français inscrit fini 10ème, belle performance pour ce jeune coureur de 23 ans.Vous trouverez ci dessous les communiques de presses de chacune des deux séries .

IMG_0451

de gauche à droite Elena Lucas GBR – Heiko Kroeger GER – Damien Seguin FRA

IMG_0456

au centre l’équipage Français avec Eric, Nicolas et Bruno

Ci-dessous les résultats complets. Je reviendrai prochainement sur des éléments chiffrés suite au mondial 2014.

Sonar

2.4

 

Communiqué de presse de Célia Mas-Delfault pour la série Sonar.

And the winner is…

Ce samedi est pour tous les concurrents du Mondial IFDS 2014 le dernier jour de régate et un moment de tension maximum. D’autant plus que la journée démarre, comme les prévisions l’avaient annoncé, avec un vent quasi nul. C’est l’attente qui commence: trois heures sur l’eau à espérer la moindre brise. Dix minutes avant la fin de l’heure réglementaire, le comité envoie une procédure de départ et les Sonars se lancent sur le plan d’eau. Deux coups de corne de brume sonnent: rappel général. Mais étant donné l’heure, le comité ne peut relancer une nouvelle procédure. C’est donc la fin de la journée pour les dix-huit équipages et le sacre de l’Equipe de France Sonar pour son deuxième titre consécutif de Champion du Monde. C’est avec un rappel général qui les avait mis en difficulté, que Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary avaient démarré la semaine et c’est dans les mêmes conditions qu’ils la terminent sur la plus haute marche du podium. Ils devancent les Canadiens et les Australiens qui ont été de féroces adversaires.

photo victoire monde halifax

l’équipage à la fin du championnat

Une belle performance pour l’équipage français qui a vécu des heures difficiles nerveusement sur un plan d’eau compliqué et avec une météo plus que capricieuse. Les raisons de leur réussite : d’excellents choix stratégiques, la décision de naviguer avec prudence, sans compter un moral d’acier et une équipe soudée. Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sont ravis de ce titre largement mérité qui vient couronner cette saison riche en succès: médaille d’or à la SWC Miami en janvier, médaille d’argent à la SWC Hyères en avril et médaille d’or à l’Eurosaf Medemblik en mai.

Cerise sur le gâteau: le Mondial IFDS 2014 étant le premier événement qualificatif pour les Jeux Paralympiques de Rio 2016, la France est d’ores et déjà assurée d’avoir son billet pour le pays des Cariocas.

Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary tiennent à remercier pour leur soutien et leurs encouragements leurs familles et amis, leurs fans sur Facebook qui sont eux aussi d’une grande aide dans les moments difficiles, ainsi que leur coach Fabrice Levet, sans oublier leurs partenaires : Schindler, Les Yeux Grands Fermés, Comgest, Tacktik, MaxSea, Marine Pool, l’ENVSN, la Fédération Française Handisport et la Fédération Française de Voile.

 

Communiqué de presse de l’agence Effet Mer :

Damien Seguin 3ème du championnat du monde

 

Le championnat du monde de 2.4, quillard paralympique, vient de s’achever à Halifax (Canada) sur une victoire de l’Allemand Heiko Kroger alors que Damien Seguin prend la troisième place et qualifie la France pour les Jeux Paralympiques de Rio. Ce matin, le Français était en tête du général mais l’unique manche disputée aujourd’hui – dans du petit temps – a été favorable à ses concurrents directs. « Je fais une belle manche, avec un bon départ mais ils passent juste devant moi. Ça se joue à rien » explique Damien.  S’il se dit « un peu déçu » par ce final, Damien s’estime tout de même heureux de signer un podium planétaire alors qu’il avait cette année allégé son programme paralympique en raison de la Route du Rhum. Il va d’ailleurs maintenant mettre son 2.4 au repos pour préparer ERDF – Des Pieds et des Mains à la plus célèbre des transatlantiques. Départ le 2 novembre de St Malo.

 

Interview de Damien Seguin :

« Je fais une belle manche aujourd’hui mais ça se joue vraiment à peu de choses. J’avais pris un bon départ mais lors d’un croisement au début, j’ai du passer derrière un Canadien et j’ai perdu tout ce que j’avais gagné. Je suis forcément un peu déçu mais je n’ai pas de regrets. C’était une saison allégée en ce qui concerne le 2.4 car il y a la Route du Rhum en novembre, donc je ne peux pas me plaindre de ce podium. Maintenant, je le range au garage et je pense à La Route du Rhum. Ça va arriver vite. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s