Eurosaf Medemblik, communique de presse série 2.4

Le skipper du 2.4 s’impose avec art et manière puisqu’il gagne six manches sur neuf disputées, ne laissant aucune chance à ses adversaires. L’Allemand Heiko Kröger et l’Australien Matt Bugg complètent respectivement le podium. « Je suis très satisfait. J’ai complètement survolé ce championnat contrairement à Hyères où le match était très disputé. Cela fait longtemps que je n’avais pas gagné de cette façon. Deux victoires en deux régates, je ne pouvais pas rêver mieux » raconte Damien.

Ce samedi, deux manches ont été courues sur le plan d’eau de Medemblik dans des conditions musclées avec des rafales à 25 nœuds.  Victime d’une avarie sur la première course – levier de grand-voile arraché- Damien termine sous foc mais réussit tout de même à se hisser à la 9ème place. « J’ai presque eu le droit à une Ola à mon arrivée » confie avec un brin d’amusement le skipper. La victoire au classement général désormais acquise, Damien décide tout de même de disputer la dernière manche lors de laquelle il se classe troisième.

Day four Delta Lloyd Regatta  2015 (26/30 May 2015). Medemblik - the Netherlands.

Day four Delta Lloyd Regatta 2015 (26/30 May 2015). Medemblik – the Netherlands.

Quatre autres Français étaient présents à Medemblik, Kevin réalise une très belle dernière journée avec 3 et 7, il se classe 6ème au général. Xavier confirme que dans le vent il peut se hisser au avant poste, il termine 10ème pour sa première participation, deux autres coureurs Mathieu et Jean-Paul qui eux aussi participaient pour la première fois à cette épreuve, terminent l’un et l’autre sur une bonne note, ils sont respectivement 19ème et 24ème.

Prochain rendez-vous pour Damien et Kevin, l’étape de Coupe du  Monde à Weymouth du 8 au 14 juin où Damien espère faire tout aussi bien. « L’objectif sera de confirmer ces deux belles régates » explique-t-il. Puis viendra le temps du Diam 24 et du Tour de France à la Voile : « C’est vrai que le programme est assez chargé jusque fin juillet mais je suis persuadé qu’une partie de ma réussite sur ces deux régates vient du fait que je fais du Diam 24 en parallèle. Concilier Diam 24 et 2 .4 est une bonne alliance car je suis bien dans ma tête et content d’être sur chaque régate. Je prends beaucoup de plaisir sur l’eau et c’est comme ça que je fais le plus mal à mes adversaires. » conclu Damien Seguin.

communiqué de presse de l’agence Effets Mer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s