Voile et Cécité – Blind Sailing World 2015 – Chicago

La ville de Chicago, sur le Lac Michigan, se nomme aussi “the Windy City – la ville du Vent”. Les équipages participant au Championnat du Monde Aveugles en ont compris le sens, depuis le début des hostilités. Après un premier jour sans vent, J2 leur a servi de l’air, mais surtout un clapot redoutable, qui a inondé plus d’un cockpit de Sonar ou de Tom 28, les bateaux fournis pour cet événement, (article écrit par Bernard Destrubé).

Le format de course comporte 3 flottes, selon le degré du handicap visuel du barreur, soit B3, B2, et B1 ces derniers n’ayant aucune vision utilisable. L’équipage se complète par un deuxième mal-voyant à la grande voile, et deux équipiers sans handicap. L’un gère le foc, le deuxième, tacticien, ne touche à aucune manœuvre, mais guide l’équipage à la voix.

En provenance de Nouvelle Zélande, Angleterre, Canada et les États Unis, les 14 équipages, dont beaucoup de nouveaux venus, vont régater jusqu’à dimanche. Malheureusement aucun équipage du vieux continent n’aura fait le voyage vers cette passionnante compétition.

Les championnats pour mal-voyants s’organisent annuellement, en alternant deux types de compétition. Alors que les années impaires il s’agit de courses en flotte, les années paires il s’agit de match-racing, seuls deux mal-voyants ou aveugles sont à bord du bateau. A l’aide de bouées sonores et indicateurs sonores sur chaque bateau, les équipages s’orientent exclusivement à l’oreille, avec une étonnante précision. La proximité des bateaux dans toutes ces régates lors des départs témoignent des ressources que ces personnes déploient pour surmonter leur handicap.

Vous accéder aux résultats en cliquant ici.

Je profite de cet article proposé par Bernard Destrubé pour rappeler que sur la même période que le « Blind Sailing World » avait lieu à l’ENVSN une séquence d’entraînement réservée aux aveugles et déficients visuels. Ce 2ème regroupement s’est fait sous l’égide de la FFHandisport, de l’association Orion et de l’UNADEV. Il a regroupé 5 coureurs dont Nicolas Vimont-Vicary membre de l’équipe de France Paralympique. L’objectif de ce regroupement est double, préparer de nouveaux régatiers et avancer sur la mise en place d’une application d’aide à la navigation nommée SARA (pour Sail And Race Audioguide). L’application développée, avec l’aide de la société Orange et d’un ingénieur Olivier Ducruix en situation de handicap visuel, répond aux attentes que nous nous étions fixées. Le dernier trimestre 2015 doit être mis à profit pour travailler sur la définition du parcours sportif pour chacun des 5 coureurs.

IMG_2285

de gauche à droite : Hermann (à la barre qui test le casque de Nicolas), Jean-Jacques (guide), Nicolas qui dispense son savoir faire, Nicolas Rondouin dit Coco.

Crédits photos « Blind Sailing World » : Chris Albanis

ScreenHunter_44 Sep. 13 10.19 ScreenHunter_45 Sep. 13 10.20 ScreenHunter_46 Sep. 13 10.20 ScreenHunter_47 Sep. 13 10.20 ScreenHunter_49 Sep. 13 10.21

Publicités

Une réflexion sur “Voile et Cécité – Blind Sailing World 2015 – Chicago

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s