Sailing World Cup Melbourne, J1

L’équipe de France est au rendez-vous de cette 2sde épreuve de leur campagne dans l’hémisphère sud. La grande rade de Melbourne accueil dans le cadre de la Sailing World Cup les dix séries Olympiques, les 3 séries Paralympiques et plusieurs autres séries invitées dont l’Hansa Liberty.Les quatre séries utilisent la même zone de course que celle des 2.4 lors du championnat du Monde Para-Voile. La baie d’Hobson, ou va avoir lieu les régates, est calée entre l’entrée du port de commerce de Melbourne et l’ancien quai des immigrés.

20151128_150505

Ancien quai des immigrés, Port Melbourne

Le météo prévoyait une rotation du vent d’ouest à gauche avec renforcement. C’est dans ce système de vent que la 1ère série, composée des vingt trois 2.4 et des 6 Liberty, a effectué leur deux manches prévues au programme. Appelés sur l’eau pour un départ à 12h, le comité a dû retarder celui-ci en raison d’un vent trop instable. Comme nous l’avions  observé lors du mondial, la période d’installation de la brise pose souvent des problèmes. Cette situation s’est bien produite lors du 1er près de la 1ère manche du fait de retours droites pas toujours prévisibles et/ou visibles.

En 2.4 Damien continue sur sa lancée du mondial. Il prend rapidement le contrôle de la course avec à ses trousses Héléna Lucas (l’anglaise), l’australien Matt Bugg et le norvégien Bjonard, pour ne citer qu’eux. Lors du dernier portant, au profit de pressions plus fortes à gauche, Héléna et un Australien (valide) terminent respectivement 1er et 2ème. Lors de la 2ème manche Damien enroule en tête avec en 4ème position Kevin Cantin, Damien contient les assauts de ses adversaires alors que Kevin perd un peu de terrain pour finir 6ème.

Vous pouvez accéder au résultat en cliquant ici, toutefois le classement over all n’est pas encore publié.

P1000343

Passage marque au vent.

Les sept Sonar et les cinq Skud étaient appelés en même temps pour un départ à 14h30. Ils ont pu naviguer dans un vent oscillant autour du 170° pour 18 à 23 nœuds. Remontés comme des pendules l’équipage s’est imposé lors des deux manches. J’aurai l’occasion de revenir sur ces résultats. Le classement est disponible en cliquant ici.

AmJy8oK-uecppzAEM0XsiLqO6a9fRttlYWzTVkBxgV8

L’équipage en navigation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s