Jeux Paralympiques, manche d’entraînement officielle

Pour cette dernière journée marquée d’un sigle particulier (le 11 septembre, sic !), c’est également la fin d’une longue période « d’échauffement » ici à Rio. Sans parler des jours, des semaines, des mois, et des années à se préparer pour tenter d’accrocher à son cou les médailles de la plus belle couleur possible.

Cette répétition permet à chacun, coureurs, entraîneurs, comité de course, jury, et organisation générale de caler les derniers détails de mise en place, le tout sans pression particulière. En résumé, l’intérêt est garanti.

La série des 2.4 a joué sur « Pao De Azucar » avec 3 tours tandis que les Sonar ont navigué dans le chenal « Ecole Navale » avec 2 tours. Comme prévue par notre météorologue Davis Lanier (FFVoile) et la prévision Brésilienne, vers 13h00, le vent sur un axe relativement gauche (160) est monté progressivement de 6 à 14 nds, avec bien entendu quelques « surprises » en force et direction…

Damien joue bien la stratégie en naviguant sur la gauche de la flotte, mais quelques-uns comme l’Américain, l’Australien et le Norvégien en poussant leurs dés un peu plus à droite, leur permettent de passer en tête, suite à une bascule droite.

L’Américain en tête préfère ne pas finir la course après 2 tours, et suite à un accrochage entre l’Australien et l’Allemand, ces 2 derniers abandonnent également. Le malheureux Heiko Kroeger qui était prioritaire, se voit contraint de changer son mat avant même la première manche. C’est moche !

La manche se termine avec une belle bagarre entre Damien et le Norvégien au bénéfice de Bjornar.

Le moral et la santé sont au top pour attaquer demain toujours aux mêmes horaires, 13h00, le temps nécessaire à l’établissement d’une brise décente.

13 des 14 Sonar inscrits aux Jeux Paralympiques ont pris le départ, l’équipage Norvégien ayant décidé de faire relâche. Arrivée sur l’eau une bonne heure avant le top départ, l’équipage a pu constater la bascule droite suivi d’un renforcement du vent.  Le parcours mouillé au 185° pour un vent de 12 à 14 nœuds.

Bon départ pour l’équipage conduit par Bruno qui enroule la bouée au vent dans le groupe de tête avec l’Israélien, l’Australien et l’Anglais. Lors du dernier portant plusieurs équipages décident d’arrêter la course pour retourner au port.

Il faut dire qu’une 2ème manche allait se dérouler sous la grue avec la sortie des Sonar et Skud18. Un programme de sortie des bateaux avec deux séries par jour a été mis en place. En effet la qualité de l’eau dans la Marina Da Gloria fait qu’il est interdit de plonger pour nettoyer les coques le matin des courses…

ponton-jjd

Ambiance de départ au ponton

La rigueur Brésilienne n’est pas la même que celle vécue lors des Jeux Para de Londres, mais tout finit par se mettre en place et sous la bonne humeur…

alignement

Alignement du mat de visée du comité de course avec le Corcovado

sonar-depart

Départ des Sonar

sonar-portant

Joli regroupement des Sonar sur le bord de portant

screenhunter_1056-sep-12-01-26

Mais ou est Charly ?

screenhunter_1055-sep-12-01-25

Bruno en plein préparation de manche

screenhunter_1054-sep-12-01-25

Nicolas s’affaire pour enlever les écoutes et la commande de tangon.

avion-va

C’est bien la première fois que l’on voit un avion atterrir avec le vent derrière lui… !!!

Publicités

Une réflexion sur “Jeux Paralympiques, manche d’entraînement officielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s