Jeux Paralympiques 2.4 « La pression des Jeux »

Nous avons beau le savoir, mais il se confirme s’il en était besoin que les Jeux Olympiques comme Paralympiques sont bien des épreuves à part. Nous laisserons chacun juger de l’intérêt ou pas du sport de haut niveau, mais cette avant dernière journée confirme cet adage.

L’australien Matt Bugg qui aurait pu quasiment « Jeux gagnés » ce soir, a perdu la Croix du Sud en 2 manches. Première manche du jour courue sous un ciel bien gris et ventée comme d’habitude sous le vent du « Pain de Sucre » : La tactique est relativement facile sur la droite due au fort courant du chenal côté gauche dans le nez au près. Avec sa vélocité étonnante, Matt enroule la 1ère marque en tête, et rien ne semble l’arrêter. Sauf que la pression, (nous n’avons pas trouver d’autres explications, ndlr ) lui fait oublier de prolonger le bord vers la 2ème marque de dégagement « le dog leg » ! Malheureusement, en voile l’aide extérieure est interdite, mais je peux vous dire que son entraîneur juste à côté de nous sur nos semi-rigides faisait des bonds plus haut que le plus énervé des Kangourous. Le temps que Matt se rende compte de son énorme bêtise, il se retrouve en milieu de tableau. Comme cela ne suffisait pas, au passage de la marque sous le vent, un problème technique sans doute l’empêche de reprendre sa route correctement. Replongé au fond du trou…Bilan 14ème à la première manche du jour.

2ème manche, la flotte toujours aussi compacte se bataille dur. L’Espagnol Arturo Monte-Vorcy réalise un très beau départ et bord de près, avec encore une fois l’Australien à ses basques. Damien n’est pas loin lui aussi comme d’habitude. Sur la remontée suivante pour le 2ème tour, l’Australien semble refuser la priorité à l’Espagnol qui évidemment réclame… Au lieu de choisir d’effectuer 2 tours de pénalité sur l’eau, Matt continu sa route et remet son destin dans les mains du jury le soir selon les procédures classiques. Descente aux enfers pour Matt. Disqualification pour cette manche n°10, soit une grosse barrique de point pour celui que l’on voyait tout en haut du podium, tellement il semblait « facile ». Matt doit très mal dormir cette nuit, d’autant plus que ses compatriotes ont raflé la mise avec 2 médailles d’Or avant même la dernière journée en Sonar et en Skud. Cela pouvait être un hold up mérité Australien. A-t-on déjà vu une nation remporter 3 médailles d’Or dans les 3 séries représentées ?

Et Damien là dedans, que devient-il ? Entre l’Australien Matt qui perd pied, l’Allemand qui non seulement stagne dans le paquet, mais a été pénalisé pour pomping sur le bord de vent arrière, l’Américain qui colle aux places de 6ème et 4ème, l’Anglaise qui sauve des places de 3ème et 4ème, Damien finit deux fois 2ème ce qui est remarquable dans ces conditions de vent aléatoires sous le « Pain de Sucre ». La tension est à son comble chez les navigants comme chez les entraîneurs.

Au calcul de points dont nous vous faisons grâce, nous pouvons confirmer que Damien est assuré du podium en Argent et à un tout petit point derrière l’Anglaise Helena Lucas, soit vous l’imaginez tout près d’une médaille d’Or. Il suffit (yakafaucon !) qu’il gagne la dernière manche demain, ou bien si plus loin dans la flotte qu’il intercale un bateau entre eux deux. Damien se retrouve dans une situation très confortable au regard de tous les autres (GBR, AUS, USA) qui eux peuvent « tomber » du podium. Sacrés Jeux !!!

Rendez-vous demain soir pour la 11ème manche finale, ou bien en direct demain à partir de 19h sur France 4 !

Désolé, pas de photos aujourd’hui car trop stressé, mais surtout sans batterie… Voici tout de même quelques photos de journalistes disponibles.

screenhunter_244-sep-17-03-14

Beau décor et belle flotte homogène

 

screenhunter_245-sep-17-03-18

Cette image prise avant hier pourrait résumer la situation de l’Australien….